©Photographe

©Photographe

 

Jacques Bernaert

 

" Il fonde en 1983 un Octuor de violoncelles avec lequel il joue, au Théâtre des Champs-Élysées,MessagEsquisse de Pierre Boulez en compagnie de Mstislav Rostropovitch lui-même, dédicataire de l’œuvre"

 

Jacques BERNAERT commence ses études musicales à l’âge de dix ans. Admis au Conservatoire National Supérieur de musique de Paris en 1974 dans la classe d’André Navarra, il remporte un premier Prix en 1978. La même année, il obtient son C.A de professeur de violoncelle. Il se perfectionne ensuite auprès de Paul Tortelier et Anner Bylsma. Titulaire à l’Ecole Nationale de Musique de Beauvais, il fonde en 1983 un Octuor de violoncelles avec lequel il joue, au Théâtre des Champs-Élysées,MessagEsquisse de Pierre Boulez en compagnie de Mstislav Rostropovitch lui-même, dédicataire de l’œuvre. Il poursuit également une carrière de soliste, jouant régulièrement les Suites pour violoncelle seul de Bach sur instrument baroque, interprétant les grands concertos du répertoire romantique, Schumann, Dvorak, Saint-Saëns, créant de nombreuses pièces de musique contemporaine telles les Interludes pour violoncelle seul d’Eric Tanguy, sans omettre la musique de chambre qu’il embrasse en trio avec piano ou quatuor à cordes. Directeur Artistique des Rencontres d’Ensembles de Violoncelles de Beauvais qu’il fonde en 1993, il donne dans ce cadre des concerts avec de grands solistes internationaux comme Lluis Claret, Anner Bylsma ou Christophe Coin. En 1994, il est invité à Moscou, donne une master classe à l’Institut Gnessine, se produit en récital au musée Glinka avec la grande pianiste et compositrice Tatiana Sergeeva et joue aux côtés de Vladimir Tonkha lors d’un concert au Conservatoire Tchaïkovski. En juillet 1995, il est présent au premier Festival de Violoncelles de Rio de Janeiro. Il y créera l’année suivante les Quatres Préludes d’Eric Tanguy. En 1997, il donne, à Prague, deux concerts avec l’ensemble de violoncelles Da Camera. La même année, il crée le Concerto pour deux violoncelles d’Ivan Fedela avec Iseult Chuat et l’Orchestre Régional de Picardie sous la direction de Pascal Rophé. En 1998, il interprète l’intégrale des Suites pour violoncelle seul de Bach dans le cadre des Rencontres en Pays de Bray. Ses activités de pédagogues l’entraînent à donner des masterclasses au CNR de Limoges, l’Ecole nationale de Brive, Saintes et Quimperlé dans le courant de l’année 2001. Il retourne en mars de cette même année à Mouscou pour se produire en récital au Conservatoire Tchaïkovski.